Microbiopsie Mammaire

 

Qu'est ce que c'est ?

C'est un examen proposé pour caractériser une anomalie détectée au cours du bilan sénologique qui a été prescrit dans le cadre d'un dépistage ou en raison d'une anomalie clinique (boule dans le sein par exemple). Le but est de prélever un échantillon de la zone suspecte pour réaliser un examen anatomopathologique en laboratoire ("au microscope"). Un tel prélèvement nécessite un guidage précis par l'imagerie.  L'aiguille de prélèvement est ainsi positionnée de manière certaine sur l'anomalie à caractériser. Quand l'anomalie est visible en échographie, le guidage échographique est favorisé car plus simple à mettre en oeuvre . Si l'anomalie n'est pas visible en échographie (microcalcifications par exemple), un guidage par mammographie (stéréotaxique) peut être proposé. Les termes de  microbiopsie ou de macrobiopsie sont  employés en fonction du diamètre de l’aiguille utilisée.

La biopsie est réalisée sous anesthésie locale, donc généralement sans douleur.

La biopsie échoguidée est une technique de prélèvement qui présente de nombreux avantages : elle est plus rapide à mettre en œuvre, moins invasive et moins coûteuse qu’une intervention chirurgicale ; elle est efficace pour aboutir au diagnostic ; elle ne provoque pas de cicatrice visible sur la peau et n’entraîne pas de modification de l’aspect du sein lors des mammographies suivantes ; elle évite une intervention chirurgicale lorsqu’elle montre que l’anomalie est bénigne ; lorsque l’anomalie est cancéreuse, les prélèvements permettent au médecin de choisir avec la patiente le traitement le plus adapté.

Une biopsie échoguidée du sein n’aggrave pas le cancer et ne provoque pas son extension. Dans de rares cas, une biopsie peut se compliquer d’une infection ou d’un hématome.

 

Comment se déroule l'examen ?

Vous êtes allongé sur le dos, torse nu.
Le radiologue réalise un nouvel examen échographique pour retrouver l’anomalie et déterminer l’endroit précis par lequel il introduira l’aiguille. Vous devrez éventuellement, mettre un bras au-dessus de la tête.

Le manipulateur de radiologie désinfecte la peau du sein. Le radiologue réalise une anesthésie locale en injectant sous la peau un liquide qui agit en quelques secondes et pendant plus de 45 minutes. Vous ne ressentirez aucune douleur ni pendant l’examen, ni après, lorsque l’anesthésie aura cessé tout effet.

Dans certains cas, une incision minime (quelques millimètres) est nécessaire pour introduire l’aiguille.
Ensuite, l’aiguille est introduite jusqu’à l’anomalie. La progression de l’aiguille est attentivement surveillée sur l’écran de l’échographe.
Le dispositif de prélèvement est équipé d’un ressort qui permet à l’aiguille de détacher un fragment de tissu d’un mouvement rapide. Vous entendrez un claquement qui ne doit pas vous faire sursauter. Plusieurs prélèvements successifs (indolores) sont en général réalisés par le même trajet d’aiguille, l’anesthésie locale étant encore efficace.

La biopsie échoguidée du sein dure en moyenne 20 à 30 minutes. Il faut toutefois compter environ une heure de présence au cabinet.

 

Comment se préparer ?

Aucune préparation n’est nécessaire avant le jour de l’examen.
Le jour de l’examen, il est demandé de ne pas appliquer de produits cosmétiques sur la peau (crème, lait de toilette, parfum, talc) et de ne pas mettre de bijoux. Porter une robe n’est pas toujours adapté : habillée avec un haut et une jupe et ou un pantalon, vous serez plus à l’aise. Il n’est pas utile d’être à jeûn. Vous pouvez prendre un repas léger.

Apportez :

  • L'ordonnance de votre médecin,
  • Les radiographies ou examens médicaux en rapport avec l'examen du jour,
  • Votre carte vitale ou attestation de sécurité sociale à jour, et, le cas échéant, votre attestation CMU ou d'exonération, votre feuillet d'accident du travail,
  • Votre mutuelle,
  • Carte d'identité.

 

Quels sont les risques ?

Comme après toute ponction, il existe un risque minime de saignement ou d'infection. Toutes les précautions sont prises au cours de la procédure  pour éviter de telles complications.

Après la biopsie, une compression prolongée de votre sein a été réalisée afin de réduire le risque d’hématome.

Un pansement stérile a été mis en place comprenant :

  • Un pansement stérile (Tricostéril)
  • Des compresses stériles dessus,
  • Du sparadrap large pour maintenir le tout.

Ce premier pansement doit être conservé jusqu’au lendemain matin sans être mouillé.

Le lendemain matin, pour votre toilette, vous pouvez retirer le sparadrap et les compresses stériles.

Dans la journée, nous vous recommandons d’interposer entre le soutien-gorge, un pansement stérile (Tricostéril) afin d’éviter un frottement direct entre l’adhésif de cicatrisation et le tissu du soutien-gorge.

  • En cas d’hématome important, douloureux, nous vous demandons de nous contacter ou de contacter votre médecin traitant pour mise en place d'’un traitement spécifique soit mis en place.
  • En cas de signes pouvant faire suspecter une infection (fièvre, rougeur, chaleur et tension du sein), nous vous demandons également de nous contacter sans délai ou de contacter votre médecin traitant.

 

Pour toute demande de rendez-vous, vous pouvez nous joindre au 04.13.96.12.00 ou par mail en remplissant le formulaire.
Nos secrétaires vous répondent du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h30, sans interruption, et de 8h00 à 12h00 le samedi matin.

 
error: Content is protected !!